Fauville en Caux > ACTUALITES

« Clos-masures en Coeur de Caux, des outils pour un paysage en devenir »

Le 29 août 2016, les élus du périmètre d'élaboration des Plans Locaux d'Urbanisme Partagés en cours, des représentants du CAUE, du bureau d'études Ateliers Lignes, de Caux Seine Urbanisme, se sont retrouvés à la Communauté de Communes Coeur de Caux pour une réunion d'échanges avec Karins Helms, paysagiste, sur le thème « Clos-masure en Coeur de Caux, des outils pour un paysage en devenir ».

Dans le cadre de l'élaboration du premier Plan Local d'Urbanisme Partagé de Seine-Maritime, les communes de d'Auzouville-Auberbosc, Bennetot, Bermonville, Cléville, Cliponville, Envronville, Fauville en Caux, Foucart, Sainte-Marguerite sur Fauville, Saint-Pierre-Lavis et Yébleron, situées sur le territoire du Coeur de Caux, avaient missionné le CAUE pour mener une réflexion sur le devenir et l'évolution des clos-masures, dans le paysage de demain. Karins Helms, Paysagiste Conseil de l'Etat, enseignante à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, qui prépare une thèse sur le thème des Clos-masures, a fait la proposition d'organiser un temps de réflexion sur ce sujet.

La rencontre s'est organisée en deux temps.
D'abord Karins Helms a tout d'abord, présenté un territoire agricole situé au Danemark, dans l'arrière-pays de la côte Atlantique : le paysage Jutlandais, et la naissance des "Landbohaver" qui sont des fermes isolées, au milieu d'un paysage semi ouvert.. C'est une figure agricole similaire aux Clos Masure du Pays de Caux, née de nécessités géographique, géologique et climatique pour se protéger particulièrement du vent. Comme en pays de Caux, ce paysage tend à changer.

Puis c'est un temps d'échanges qui a suivi autour d'un exercice sur table, avec calques et plans pour esquisser et imaginer le paysage de demain ;
l'objectif étant d'obliger les élus à se projeter pour inventer leur paysage à l'horizon 2060, et toujours avec cette nécessité de se protéger du vent.

Un "abécédaire" du vocabulaire paysager spécifique de ce territoire devrait être établi pour permettre la création de nouvelles structures paysagères qui répondront mieux aux problématiques actuelles et futures. (Risques naturels, ruissellement, vent, tempête,  extension urbaine à contenir, cônes de vues, clos masures à préserver ou à moderniser, structures paysagères plus grandes que celles existantes ...)

Cette rencontre très constructive a enchanté les élus. Les échanges ont permis à la paysagiste doctorante de comprendre comment la discipline pourrait évoluer et de mieux prendre en compte les attentes des acteurs locaux dans sa démarche de conception, en travaillant, très en amont avec eux, sur l'imaginaire de leur paysage, un exercice culturel, en fait. Rendez-vous est pris avec Karins Helms après la soutenance de sa thèse, au printemps prochain.

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DES MAIRIES

Les mairies déléguées de, Bennetot et de Ricarville seront exceptionnellement fermées le vendredi 22 septembre 2017.

Destruction des nids de guêpes

Une convention a été passée avec la société «destruct guepes» qui intervient, sur la demande de la mairie (ou des élus), 7J/7 et dans un délai n'excédant pas 48 heures, sur remise d'un bon de prise en charge. Toutes les prestations seront garanties de résultat durant 1 mois.
Toute intervention d'un autre prestataire ne pourra être prise en charge.

AVIS AUX JEUNES DE 16 ANS : RECENSEMENT OBLIGATOIRE EN MAIRIE

Tous les jeunes âgés de 16 ans doivent se présenter en mairie pour se faire recenser, selon les périodes suivantes : au cours du 1er trimestre pour les jeunes nés du 01/07/2001 au 30/09/2001. Se munir du livret de famille.

VESTI BOUTIQUE

797 rue Charles de Gaulle à Fauville en Caux - Tél : 02.35.95.33.94

La Vesti Boutique,  est ouverte à tous : mardi, mercredi et jeudi : 14h-17h et le mercredi, vendredi et samedi : 10h-12h.